"Je n'ai pas vécu la liberté, mais je l'ai écrite sur les murs" (la révolution syrienne)

Author

Ju Ef

Ju Ef has 2 articles published.

Ju Ef
Trans, féministe

DAU: the art of making money with exploitation and human suffering

in Other Languages by

I saw, in my Facebook contacts, several dithyrambic posts about “DAU”, a gigantic project of film and art installation, halfway between reality TV, immersive theatre and totalitarian experience. DAU is the project of a director named Khrzhanovsky, who seems to have unlimited power and means at his disposal. He created a set of filming in Ukraine, reproducing a city, full of hidden cameras, and in which, 400 people lived for three years more or less in immersion and in an imitation of a totalitarian system. Immersive Dictatorship for customers spectators… The cinematic images produced will be broadcasted in Paris, as part of a kind of immersive show, at the “Théâtre de la Ville” in Châtelet. To view them, one has to fill out a Visa application that asks highly personal questions (by allowing the use of our personal data without any restrictions to DAU), to pay an expensive price, and to commit to staying between 6 to 24 hours inside the facility. Initially, I was obviously intrigued by this project that seems to be out of the ordinary, but several things in the (very positive) articles, shared by my contacts, quickly made me feel uncomfortable. In several of these articles, it was mentioned in passing, as if it was only a detail, of unpaid work, authoritarianism of the director, crises of madness or violence, unsimulated and filmed… This alarmed me and added to the mistrust I already had about the idea of privileged people in France paying to give themselves…

Lire la suite

DAU: de l’art de faire son beurre avec l’exploitation et la souffrance humaine

in Chroniques de la violence brune by

J’ai vu, dans mes contacts Facebook, plusieurs partages dithyrambiques sur “DAU”, un projet gigantesque de film/installation artistique à mi-chemin entre la télé réalité, le théâtre immersif et l’expérience totalitaire. DAU c’est le projet d’un réalisateur qui s’appelle Khrzhanovsky, qui semble disposer d’un pouvoir et de moyens illimités. Il a créé un set de tournage en Ukraine, reproduisant une ville, truffée de caméras cachées, et dans laquelle, pendant 3 ans, 400 personnes ont vécu, plus ou moins en immersion, dans une imitation de système totalitaire. Dicature Immersive pour les clients spectateurs… Les images produites vont être diffusées à Paris en étant intégrées à une sorte de spectacle immersif au théâtre de la Ville à Châtelet. Pour les visionner il faut remplir une demande de Visa qui pose des questions intimes (en autorisant l’exploitation de nos données personnelles sans aucune restriction à DAU), payer cher et s’engager à rester entre 6h et 24h à l’intérieur du dispositif. J’ai évidemment d’abord été intrigué par ce projet qui semble hors normes, mais plusieurs choses, dans les articles (très positifs) que mes contacts partageaient, m’ont rapidement gêné. Dans plusieurs de ces articles, il était fait mention, au détour d’une ligne, comme si ça n’était qu’un détail, de travail gratuit, d’autoritarisme du réal, de crises de folie ou de violence non simulées et filmées, etc. Cela m’a alarmé et s’est ajouté à la méfiance que j’avais déjà à l’idée que des privilégiés, en France, payent pour se donner le frisson de la dictature. Je me suis…

Lire la suite

Go to Top